COP2 – Les groupes de travail

Pour mener à bien la COP, des groupes de travail tripartites ont été mis en place dans 70 établissements, sous l’impulsion d’ambassadeur.rices étudiant.es. Ces ambassadeur.rices avaient pour tâches de composer un groupe de travail composé de 4 étudiant·e·s, de 4 enseignant·e·s-chercheur·se·s et de 4 institutionnels, d’animer chaque séance de réflexion et de faire une restitution à la l’association. L’objectif ? Échanger et construire collectivement des réflexions et des actions concrètes pour accélérer la transition socio-écologique de son établissement en particulier et de l’ESR en général. Les groupes de travail ont consacré environ deux séances de 2h sur chaque thématique choisies parmis 8 axes de travail proposés par l’association et son comité scientifique :

Volet 1 : Former la génération de demain

  • Éducation : formation aux questions écologiques
  • Santé et risques environnementaux
  • Recherche : mieux comprendre pour mieux agir
  • Travail : insertion, emplois d’aujourd’hui et de demain
  • Diversité et inclusion : ouvrir le campus

Volet 2 : Construire le campus de demain

  • Construire le campus : transition(s) et protection de l’environnement
  • Consommer sur le campus
  • Mobilités et territoires

Pour guider le travail des ambassadeur.rices et des groupes de travail, 120 pages de documentation ont été rédigées par l’association. Des outils d’animation et des formations ont également été proposés.

Les contributions de chaques groupes de travail ont ensuite été rassemblées et synthétisées par l’association pour aboutir à l’Accord de Grenoble et au livre blanc.

Démarche de la COP2 Étudiante

en_GBEnglish (UK)